5 équipes pour réinventer l’espace Camphin

5 équipes ont rendu leur travail pour réinventer l’espace Camphin à Achicourt au sud d’Arras. Vous pouvez découvrir leurs travaux sur notre site internet.

Nous les félicitons et les remercions chaleureusement pour avoir donné leur temps, leur énergie, leurs compétences et leurs idées au service de ce territoire.

Etudiants ou jeunes professionnels, originaires d’Arras, de Lille, de Paris, de Guinée Conakry, de Bretagne ou de Pays de Loire, ils ont produit un travail remarquable.

Hégésippe BELLANGER / bellanger.hegesippe@hotmail.frLinkedin

Damien SANS / damien.sans@hotmail.com / Linkedin

Gauthier AUBENTON / gauthier.aubenton@gmail.comInstagram

Matilde BERNETm-bernet@lille.archi.fr / Linkedin

Eliot JOURD’HUIeliotjourdhui@icloud.com / Linkedin / Instagram

Roxane TOSCASroxane.toscas@free.fr

Guillaume NIVROMONT / Linkedin / g.nivromont@gmail.com 

Alexandre AndrieuLinkedin / alex.andrieu@hotmail.fr

Falilou Bah / falilouleberearchi@gmail.com 

Pour rappel, le stade Camphin à Achicourt, au sud d’Arras, est une ancienne cité des cheminots.
Autrefois très animée avec ses logements, ses écoles, sa bibliothèque, ses bains douches et sa salle des fêtes, elle a perdu de sa vitalité avec la destruction progressive de la plupart de ces équipements.
Accompagné par la Préfecture du Pas de Calais et la Communauté Urbaine d’Arras dans le cadre de la politique de ville, le Conseil citoyen intercommunal Achicourt Arras a souhaité se pencher sur son avenir avec l’objectif d’être force de propositions.

Une première phase de réflexion et de concertation
Dans ce cadre, une mission de réflexion a été confiée au bureau d’études “Territoires en Transitions” qui a mené pendant plusieurs mois un travail de diagnostic et de concertation avec les habitants visant à connaître la manière dont ils vivaient le site aujourd’hui et comment ils souhaitaient le voir évoluer.
Ce travail a fait l’objet d’un rapport disponible en ligne comprenant un certain nombre de principes pour l’avenir dont la création d’un jardin botanique, une plaine des sports, une liaison renforcée entre le stade et son quartier, des espaces publics qualitatifs permettant de donner une identité au site, etc. Plus largement, il s’agit de redonner à ce territoire une vocation sociale et environnementale.

Une seconde phase sous forme de concours d’idées
Le Conseil citoyen intercommunal a souhaité aller plus loin dans ce travail en le spatialisant et en le précisant, et si besoin en le requestionnant.
Pour atteindre cet objectif, un concours d’idées est lancé avec pour objectif de faire émerger des propositions d’aménagement.

Le jury se prononcera prochainement pour choisir les meilleurs projets.

Une restitution festive se déroulera le 2 juillet en fin d’après-midi / début de soirée. Elle sera l’occasion de nommer les lauréats du concours. Il est bien entendu que les conditions sanitaires constitueront une contrainte probable. Nous espérons néanmoins que cette restitution pourra se dérouler physiquement, en présence des candidats et de manière la plus festive qui soit.