Etudes et recherches

En ce début de 21ème siècle, le changement est partout : dans le climat qui se réchauffe, dans la biodiversité qui s’appauvrit, dans la technologie qui révolutionne tous les pans de notre société, dans la géopolitique qui a bouleversé les rapports de force internationaux.
Même si son ampleur suscite parfois encore bien des controverses, le changement climatique est aujourd’hui considéré comme incontestable par les climatologues, et nous observons déjà ses conséquences avec inquiétude : canicules et sécheresses à répétition, inondations dévastatrices, etc. Alors que les émissions de gaz à effet de serre sont responsables de ce changement, l’évolution démographique et économique du Monde montre que l’espoir de stopper leur croissance dans les prochaines années est très faible.
Concernant le progrès technologique, il a déjà changé la face du Monde et continuera à le faire, à l’image de la vente en ligne qui a provoqué en dix ans une crise profonde du commerce physique. A l’avenir, l’intelligence artificielle révolutionnera encore davantage notre société.
Enfin, sous l’effet de l’accélération du processus de mondialisation, la géopolitique mondiale a connu une véritable révolution en moins de trente ans, entraînant la chute de la pauvreté dans de nombreux pays, mais aussi le déclin industriel de la plupart des territoires occidentaux, au profit d’autres territoires, la Chine et plus largement l’Asie, mais aussi de nombreux pays d’Amérique latine ou d’Afrique. L’émergence de nouveaux territoires attractifs a renforcé la compétition mondiale pour attirer ou garder les acteurs économiques : consommateurs, travailleurs qualifiés, touristes et entreprises.

Ces bouleversements demandent de nous adapter en permanence à un futur dont nous ignorons tout mais qui, de toute évidence, nous réservera bien des surprises. Ils appellent aussi à revoir la manière dont nous envisageons l’aménagement de nos territoires et la façon dont nous éduquons nos enfants, pour les rendre capables d’affronter l’avenir.

Les bons diagnostics font les bonnes politiques et l’implication de tous les acteurs du territoires (citoyens, politiques, économiques, associatifs, universitaires, etc.) dans l’élaboration de ces politiques facilite leur construction et leur mise en oeuvre. Nous sommes convaincus que les habitants sont experts de leur territoire et qu’ils ont donc une contribution décisive à apporter lorsqu’il s’agit d’aménager l’espace où ils vivent.

C’est sur ces convictions, que nous travaillons, soit en produisant nos propres études et expérimentations, soit en apportant notre expertise à des processus menés par d’autres.

Dans tous les cas, il s’agit de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons et de penser des politiques publiques respectueuses de notre environnement et des individus qui y vivent.